La loi Pinel, un succès chez les particuliers

logo-asg-courtage

Menu  

logo-asg-courtage
  • Accueil
  • Actualités
  • Prolongement du dispositif pinel
  • Le dispositif fiscal Pinel, est un argument favorable à l'investissement

    Un succès, le dispositif a relancé l'investissement conjugué au taux d'emprunt

    Les investisseurs ont donc la chance de voir ce dispositif prolongé

    En effet, la date est fixé à la fin de l'année 2017
    Une marge de manoeuvre importante pour les investisseurs

    Au début du mois d’avril, le dispositif fiscal PINEL à été prolongé jusqu’au 31 décembre 2017. Ayant remporté un véritable succès chez les particuliers, on peut imaginer qu’il en sera de même jusqu'à fin 2017. Pour les particuliers souhaitant investir dans l’immobilier (locatif) c’est une bonne nouvelle, car ce dispositif permet de réduire leurs impôts.

    Un triomphe :

    Depuis le démarrage en septembre 2014, le dispositif PINEL est un succès. En 2015, on estime que 49.564 logements neufs furent vendus. Les acheteurs, majoritairement des investisseurs voulant bénéficier du dispositif PINEL. Soit une augmentation de 43,8% par rapport aux ventes de 2014. L’ancien dispositif, le Duflot n’a pas eu le même succès que le PINEL. Pour éviter un arrêt brutal des projets de construction, la prolongation du dispositif est une décision logique.

    Une décision appréciée :

    Cette décision est félicitée par les professionnels du monde immobilier. Elle va permettre de lancer de nouvelles opérations de logement et donc satisfaire les besoins des citoyens. Cette décision est aussi prolongée pour continuer à soutenir le relancement du secteur du bâtiment. Par extension, c’est contre le chômage qu'on lutte.

    La défiscalisation :

    Ce dispositif fiscal permet d’avantager les particuliers réalisant un investissement locatif neuf. 12% du prix du logement est déduit des impôts sur six ans, 18% sur neuf années ou 21% sur douze années. Si l’investisseur loue le bien à un descendant ou un ascendant, la défiscalisation est toujours possible. La condition importante pour bénéficier de cet avantage fiscal est le respect du plafond des loyers et des ressources du locataire.
     

    news_show