Emprunter avec un CDD c'est possible

logo-asg-courtage

Menu  

logo-asg-courtage
  • Accueil
  • Actualités
  • Emprunter avec un cdd
  • Aujourd'hui emprunter est synonyme de stabilité

    Mais des solutions existent pour emprunter en CDD

    Alors comment optimiser ses chances d'avoir un accord de prêt

    Tout en étant en contrat à durée déterminée
    Nos conseillers financiers vous éclairent sur le sujet

    Depuis plus d’une année les taux de crédit immobiliers sont à des niveaux record. En effet, pour observer des taux aussi bas dans le passé, il faut remonter à la période de reconstruction post seconde guerre mondiale. Paradoxalement, de moins en moins de particuliers accèdent à la propriété, les conditions d’accès au crédit étant étroites. Selon l’INSEE, 85% des Français sont en CDI et 87% des nouvelles embauches sont des CDD. Le CDI est une condition d’octroi sans lequel il est compliqué de négocier avec les banques. Un contrat précaire offre à la banque un risque non négligeable de voir l’emprunteur être dans l’incapacité de rembourser l’emprunt.

    Jeune couple :

    Emprunter en couple rend votre profil bien différent vis à vis des banques (voir article : les banques prêtes à tout pour rajeunir leur clientèle). En effet, si le conjoint du particulier est en CDI, les chances d’accéder à l’emprunt augmentent. Le taux d’endettement ne devant pas dépasser 33%, le calcul du banquier s’effectuera sur les revenus du conjoint en CDI.

    Un choix personnel :

    Pour les banques et l’opinion générale, être en CDD n’est pas une décision personnelle, mais imposée avant d’éventuellement accéder au CDI. De par sa nature, il ne s’impose pas dans la durée, excepté pour les intérimaires ou intermittents du spectacle justifiant de 20 à 30 mois d’activité sans arrêt. Ces statuts permettent d’y arriver, le contrat à durée déterminée ne permet pas de justifier d’autant de temps de travail.

    Il faut donc respecter quelques règles pour avoir suffisamment de crédibilité aux yeux du banquier :

    - Prévoir le crédit, ne pas être en situation de découvert.

    - L’apport : 10% à 15% de l’emprunt.

    - La régularité des revenus perçus.

    - Les aides au financement de projet, de façon à optimiser le dossier.

    - Enfin avec votre courtier cibler la bonne banque adaptée à votre profil.

    En cas de patrimoine disponible, le mettre en avant peut être un plus vis à vis de la banque.

    news_show