Les banques séduisantes pour les jeunes couples

logo-asg-courtage

Menu  

logo-asg-courtage
  • Accueil
  • Actualités
  • Les banques pretes a tout pour rajeunir leur clientele
  • Les jeunes couples, le profil idéal pour une banque

    En couple, souscrire un emprunt permet bien des avantages

    alt="news"

    L'union de deux salaires offre une sécurité importante pour la banque

    Etre jeune et dans une situation de couple stable
    Est encore plus séduisant pour une banque.

    Fini le temps où être propriétaire permettait d’accéder au crédit, aujourd’hui les banques veulent de la stabilité, du long terme et surtout poursuivent un objectif de fidélisation de leurs clients. La fidélisation commence dès le moment auquel un jeune couple formule une demande de crédit immobilier. En effet les cibles préférées des banques sont les jeunes et plus particulièrement les jeunes couples. Ces jeunes couples primo-accédant sont accueillis très favorablement par la plus grande majorité des banques.

    En effet dans leurs objectifs à long terme les banques veulent fidéliser leurs clients et il est possible d’imaginer qu’un jeune couple devenant propriétaire a pour objectif prochain de fonder une famille. Ce couple ouvrira alors donc d’autres comptes pour ses enfants et créera des placements d’épargne. La banque prêteuse sera donc en mesure de leur proposer un taux plus attractif pour les fidéliser durant de nombreuses années.

    Il faut savoir qu’un couple présente plusieurs garanties importantes pour une banque au-delà de l’investissement à long terme qu’un couple représente. Un jeune couple va probablement avoir des projets de vie que ce soit au niveau immobilier ou au niveau de l’épargne. Prêter à un couple sera moins risqué si un des deux emprunteurs perd son emploi. Ce profil d’emprunteur est donc plus sécurisant pour les banques.

    L’apport prend une place secondaire face à la capacité de remboursement.

    Un célibataire aura plus de difficulté à souscrire un prêt car le seuil de revenus nécessaires va être plus élevé. En moyenne, 30 000 euros seront demandés pour un célibataire alors qu’environ 45 000€ pour un couple. C’est donc le potentiel de l’emprunteur qui prime sur l’apport. Cela explique en partie la faiblesse des taux proposés par les banques malgré un faible apport.

    L’apport est donc un financement permettant de financer les frais, ce qui intéresse réellement les banques c’est la perspective d’épargne future.

     

    news_show