Le prix du rachat de crédit immobilier

logo-asg-courtage

Menu  

logo-asg-courtage
  • Accueil
  • Actualités
  • Prix du rachat de credit
  • La faiblesse des taux, un argument important

    Même si le rachat de crédit a un prix

    Il reste une opération intéressante pour les investisseurs

    Compte tenu du niveau des taux d'emprunt
    Faire racheter sont crédit permet de réaliser des économies

    Renégociation et rachat de crédit immobilier, combien ça coûte ?

    Depuis début 2016, les courtiers et professionnels du monde immobilier ne cessent de répéter que nous sommes dans une période propice à la renégociation de son crédit immobilier. Les courtiers déclarent que les gains réalisés par les emprunteurs sont importants compte tenu des taux actuels. Les crédits signés entre 2006 et 2014 et dont le taux (hors assurance) est supérieur à 3% (3,20%) dans la première moitié de la période de remboursement sont concernés et profitent grandement de cette situation. Deux formes sont possibles : la renégociation (avec votre banque) et le rachat du crédit par une banque concurrente.

    Continuer avec sa banque : la renégociation de crédit.

    C’est l’option la plus économique, la plus simple au niveau administratif et la négociation est directement réalisée entre l’emprunteur et son banquier. La proposition de votre banquier généralement bien supérieure à celle que les banques concurrentes vont vous proposer. Les frais bancaires à la suite d’une renégociation sont en moyenne de 500 €.

    Changer de banque : le rachat de crédit.

    Le rachat de crédit permet d’obtenir un taux bien plus attractif qu’en cas de renégociation avec votre banque actuelle. En revanche, cela peut engendrer des frais supplémentaires. Les IRA (indemnités de remboursements anticipés), seront à remettre à votre ancienne banque (tel qu’habituellement prévu dans chaque contrat de prêt). En moyenne cette somme est estimée à 3% du capital restant dû et plafonné à 6 mois d’intérêts.

    Des frais de garantie du prêt sont aussi à prévoir, en cas de garantie hypothécaire : la nouvelle hypothèque coûtera aux alentours de 1 000€ pour un emprunt de 150 000€ (auxquels s’ajoute la levée de l’ancienne hypothèque : 900€ en moyenne). S’il s’agit d’une garantie par cautionnement, la prise de garantie devrait atteindre les 1.900€ pour un emprunt de 150.000€.  L’ancien cautionnement pourra être délivré aux demandeurs cependant la somme ne sera débloquée qu’au moment de la signature du nouveau contrat. Il faut aussi prévoir des frais de dossier d’environ 500€ ou des frais de courtage.

    Idée reçue :

    Il est courant d’entendre qu’une différence minimale d’1% entre l’ancien et le nouveau taux est indispensable pour considérer que ce rachat ou la renégociation a été un succès. Cette considération est erronée dans la mesure où cela dépendra de la durée de remboursement, de votre profil et du montant restant à rembourser.

     

    Source: Explorimo.com, businessimmo.com

    news_show